À chaque année, voire même à chaque moi, on découvre un nouveau « super aliment » qui est supposé être un aliment magique qui va régler tous les problèmes de santé et nous permettre de devenir magiquement en super forme du jour au lendemain. La vérité est qu’un tel aliment n’existe pas et qu’il faut manger une alimentation santé et variée pour être en santé. Mais dans notre société on cherche souvent des « hacks » (solutions rapides) et les médias préfèrent glorifier un certain aliment que de parler des bienfaits d’une diète diversifiée. L’huile de coconut et le kale sont de bons exemples. On parle de ces aliments et de leurs bienfaits abondamment pendant plusieurs mois et puis on n’en parle presque plus. Le problème quand on accorde autant de bienfaits à un seul aliment c’est que l’on néglige d’autres aliments qui sont aussi bons. Prenons l’exemple du kale. Le kale est un aliment riche en vitamines et minéraux et est bon pour la santé, mais cet aliment n’est pas vraiment meilleur que des épinards, de la roquette ou plusieurs autres laitues. C’est le cas aussi pour l’açai qui est une baie exotique riche en antioxydants. Les gens sont prêts à dépenser beaucoup d’argent pour cet aliment plutôt que de manger des fruits locaux (donc plus écologiques et moins chers) comme la canneberge ou les bleuets. Bref, avant de considérer un aliment comme « super aliment » il faut prendre le temps pour se demander si cet aliment est réellement supérieur à d’autres aliments.

Related: Le nouveau guide alimentaire canadien

En plus de glorifier certains aliments, on aime aussi associer certains aliments comme de « mauvais aliments ». Le pain et tous les aliments contenant du gluten sont un bon exemple. Dans ce cas-ci je ne parle évidemment pas des gens qui souffrent de la maladie céliaque, mais plutôt du mythe que le gluten est mauvais pour tout le monde et que le pain fait engraisser.

Related: Canada’s Food Guide gets its first major update since 2007

Bref, il est donc difficile de savoir quoi manger. Voici quelques points à considérer pour simplifier notre alimentation :

Boire de l’eau

Évitez de boire des boissons gazeuses et du jus et priorisez l’eau.

Démarrez votre journée avec un gros verre d’eau et buvez constamment durant toute la journée.

Filling up a glass of water

Manger des fruits frais et particulièrement des baies

Les fruits sont remplis de glucides, de vitamines et minéraux et d’eau. Les fruits sont donc idéals avant, pendant et après les entraînements, bref tout le temps! Les baies sont d’autant plus des aliments intéressants puisqu’elles sont riches en anthocyanines et en ptérostilbènes. Ces molécules ont des propriétés antioxydants et sont bénéfiques pour la santé. Les fruits congelées sont aussi bons que les fruits frais donc vous pouvez toujours avoir des fruits congelés dans votre congélateur, que ce soit pour faire un smoothie ou pour ajouter à votre bol de céréales.

Ne pas exagérer avec les protéines

La majorité de la population, spécialement les athlètes ont tendance à consommer une quantité exagérée de protéine. Le médecin Dr. Garth Davis a même popularisé le terme « proteinaholic » pour signifier l’importance exagérée que l’on accorde aux protéines. Il explique dans son livre “Proteinaholic; how our obsession with meat is killing us and what we can do about it” que l’emphase que l’on met sur les protéines non seulement n’est pas bénéfique mais peut en fait nuire à notre santé.

La majorité de la population, spécialement les athlètes ont tendance à consommer une quantité exagérée de protéine.

Il en demeure que les protéines sont un macronutriment important, mais il n’est pas recommandé d’en consommer en quantité énorme et de prendre beaucoup de suppléments de protéine pour performer. Par exemple, mieux vaut prendre un déjeuner de gruau avec des fruits et du beurre d’amande après un entraînement matinal que de boire une boisson de supplément de protéines qui est très transformée.

Manger beaucoup de laitue

La laitue, surtout la laitue vert foncé comme les épinards, la roquette et le kale contient beaucoup de nutriment, dont du nitrate. Lorsque l’on pense au nitrate on pense généralement à la betterave qui est une source importante de ce nutriment, mais la laitue aussi est une source importance de nitrate. La consommation de légumes riches en nitrate pour une longue période de temps permet de diminuer la pression artérielle et a donc un effet positif sur la santé et sur la performance.

Report error or omission