Home > Personalities

100 Ironmans en 100 jours?! Qui est l’Iron Cowboy?

James Lawrence, mieux connu sous le nom de Iron Cowboy s'est donné le défi de compléter 100 Ironmans en 100 jours.

Photo by: ironcowboy.com

James Lawrence, mieux connu sous le nom Iron Cowboy, est un triathlète Canadien qui aime se donner de gros défis et dépasser des limites. En 2010, il a établi un record du monde en complétant 22 demi Ironmans en 33 semaines et en 2012 il a établi un autre record du monde en complétant 30 Ironmans en une année.

En 2015, il s’est lancé un défi beaucoup plus gros, soit de compléter 50 Ironmans en 50 jours en 50 états différents. Suite à ce challenge, l’Iron Cowboy a publié un livre intitulé Iron Cowboy- Redefine the impossible, ainsi qu’un documentaire intitulé Iron Cowboy- the story of the 50-50-50. Malheureusement, cet accomplissement a été terni par plusieurs controverses. Premièrement, à quelques occasions, dû à des conditions météos peu clémentes, James Lawrence a complété les distances à l’intérieur en roulant sur un vélo stationnaire et en courant sur un tapis roulant. Deuxièmement, à une occasion, dû à une blessure, il a dû « courir » le marathon sur un elliptique. Troisièmement, l’Iron Cowboy a eu recours à des solutions intraveineuses d’eau saline afin de faciliter le processus d’hydratation après les Ironmans. Ce dernier point a été le plus critiqué par plusieurs étant donné que selon les règles de la WADA (World Anti-Doping Agency), c’est interdit. Pour ces raisons, son exploit a été critiqué par plusieurs et n’a pas reçu l’attention qu’il mérite (selon moi). Peu importe si l’on peut considérer qu’il a officiellement complété 50 Ironmans en 50 jours, il est indéniable que c’est un exploit extraordinaire qui pousse les limites de ce qui est considéré possible.

Si 50 Ironmans en 50 jours n’était pas assez, James Lawrence s’est donné le défi cette année d’effectuer 100 Ironmans en 100 jours! Il a cette fois-ci décidé de compléter tous les Ironmans chez lui en Utah. Son défi a débuté le 1er mars dernier et il a complété le premier Ironman en 14h40 (1h25- 6h48- 5h40). L’objectif est de compléter l’Ironman à une intensité assez faible pour lui permettre de conserver le plus d’énergie possible, mais assez rapidement pour lui permettre d’avoir quelques heures de sommeil avant de débuter l’Ironman le lendemain. Les jours suivants, il a complété les Ironmans en un temps se situant entre 15 h et 16h, puis le 5ième jour il a eu une cheville enflée, ce qui l’a ralenti considérablement. Ses temps de natation et de vélo demeurent très constants, mais dû à sa blessure à la cheville, il complète plutôt le marathon en un temps de 6-7 heures.

L’Iron Cowboy fait également face à un gros défi, soit la température. En effet il a décidé de débuter le défi le 1er Mars, afin de terminer ce challenge le 8 juin, soit avant qu’il fasse trop chaud. Par contre, en début Mars, il devait compléter les Ironmans à des températures très froides et il a parfois roulé sous des averses de neige.

Après maintenant plus de quatre semaines, sa cheville va beaucoup mieux, et hormis plusieurs ampoules aux pieds et quelques ongles d’orteils en moins, il complète les Ironmans avec une régularité déconcertante. Hier, fut toutefois une des journées les plus difficiles pour James Lawrence il a complété l’Ironman en 18h38, ce qui lui laisse très peu de temps pour se reposer, dormir et récupérer afin de recommencer le lendemain à 5h30.

Peu importe s’il réussit à compléter ce défi, ce sera tout de même un exploit incroyable. Je vous suggère fortement de suivre l’Iron Cowboy sur les réseaux sociaux. En suivant les progrès de James Lawrence de jours en jours alors qu’il fait face à de nombreux défis, ça nous fait réaliser tout ce qu’on peut accomplir si l’on persévère. Vous pouvez également suivre son progrès sur son site Ironcowboy.com et faire un don pour l’organisation à but non lucratif qu’il supporte, soit l’Operation Underground Railroad, qui est une fondation qui assiste les gens victimes de trafic humain.