Alexis Lepage monte sur le podium à Chengdu, en Chine

Le parcours d’un athlète, est parsemé de hauts et de bas. La difficulté est de continuer à croire en soi et en ses rêves quand les résultats décevants ou les blessures s’enchaînent. Ce qui distingue en grand athlète des autres, est la ténacité et la persévérance quand les déceptions s’enchaînent. Alexis Lepage a eu son lot de déceptions cette saison, ce qui rend sa performance cette fin de semaine encore plus incroyable.

Alexis Lepage monte sur le podium à Chengdu, en Chine. Photo: Delly Carr | ITU Media

Le Québécois a terminé troisième de la Coupe du Monde de Chengdu, en Chine. Ce fut la première fois qu’il monte sur le podium lors du Coupe du Monde et ce résultat n’aurait pas pu arriver à un meilleur moment. En effet, le processus de qualification pour les Jeux Olympiques de 2020 est déjà entamé et il est primordial d’accumuler des points ITU pour avoir un bon classement mondial. Il est aussi important de se faire valoir auprès de la fédération Canadienne.

Related: Alexis Lepage captures his first Triathlon World Cup medal in Chengdu

La Coupe du Monde de Chengdu avait un format différent. Le samedi, les participants étaient divisés en 3 demi-finales. Les meilleurs de chaque demi-finale (un triathlon Sprint) étaient qualifiés. Le lendemain, ils participaient dans un triathlon super sprint, soit 500 mètres de natation, 10 km de vélo et 2.5 km de course à pied. Alexis Lepage a terminé 6ième de sa demi-finale avec un excellent temps en course à pied de 15 min 18. Ce fut une course très serrée puisque les 8 premiers ont couru entre 15 min 16 secondes et 15 min 21 secondes. Le lendemain, Lepage a démontré ses aptitudes sur la distance super sprint en terminé 3ième, tout juste battu au sprint par l’Américain Ben Kanute. C’est l’Américian Matthew Hauser qui remporte la course. Le Canadien Matthew Sharpe termine 14ième.

Brent McMahon est de retour

Le Canadien Brent McMahon, est possiblement l’un des triathlètes sur le circuit Ironman ayant le plus gros palmarès mais qui passe le plus inaperçu. Le double Olympien a à son palmarès 4 victoires sur Ironman et 5 Ironmans sous la barre des 8 heures! Il a notamment complété l’Ironman du Brésil en 2016 en un temps de 7h46.

Brent était de retour à la compétition après une absence prolongée dû à une blessure à la bandelette ilio-tibiale. Le Canadien a démontré qu’il était de retour en force en remportant le demi Ironman de Monterrey au Mexique en 3h43, soit plus de 5 minutes plus vite que son plus proche poursuivant le Mexicain Francisco Serrano. Le Mexicain Diego Baca complète le podium.  

Related: Canadian Brent McMahon wins his comeback race at Ironman 70.3 Monterrey

Chez les femmes, la course a été remportée par l’Américaine Lauren Goss, suivi de Sarah Pampiano et Maria Eugena Barrera Anduaga.

Lange et Lawrence remportent 70.3 Danang

Grâce à une performance sublime en vélo, soit 5 minutes plus vite que ces plus proches poursuivantes, Holly Lawrence a remporté le 70.3 de Danang. Le podium a été complété par Sarah Crowley et Radka Kahledfelt.

Related: Lange and Lawrence celebrate an Ironman 70.3 Vietnam win

Chez les hommes, la natation a été dominée sans surprise par le Néo-Zélandais Dylan McNeice. Tim Reed a par contre eu le dessus sur ses compétiteurs en vélo et a débuté la course à pied avec une avance de 2min 23. Par contre, Patrick Lange est presque imbattable en course à pied et il a su remporter la course grâce à un demi marathon couru en 1h15 :55. Tim Van Berkel a également très bien couru mais pas assez vite pour détrôner Lange. Tim Reed complète le podium.

Report error or omission