À l’aube du championnat du monde Ironman j’ai décidé d’interviewer plusieurs Québécois qui participeront à cette course mythique. Ma première entrevue est avec Francis Martin. Francis, comme beaucoup de triathlètes, doit concilier travail, famille et entraînement, mais cela ne lui empêche pas de performer à un haut niveau et de vouloir faire un beau résultat à Kona.

Salut Francis Martin, félicitations pour ta qualification pour le Championnat du monde Ironman!

Comment se déroule ta préparation pour ce gros jour?

  • La préparation se déroule très bien! Ayant consacré ma saison complète à cette course, je suis même prêt un peu d’avance. Nous sommes en mode étirement afin de garder le volume jusqu’au jours ‘’J’’ afin d’avoir un Taper efficace. Puisque la santé va bien et que j’ai heureusement souffert d’aucune blessure sérieuse dans la dernière année, j’ai eu la chance de voir une nette progression de mon niveau de forme au cours de derniers mois.

Quand as-tu été qualifié pour ce championnat du monde (quelle course)?

  • En novembre dernier à Los Cabos (Mexique).

Tu fais partie de quel groupe d’âge?

  • Quand on me demande mon âge, je réponds 30-34

As-tu déjà participé au championnat du monde d’Hawaï (si oui, combien de fois)?

  • J’ai eu la chance de m’entrainer sur le parcours en 2014, j’ai décidé à ce moment qu’un jour j’y retournerais pour la course! C’est un baptême pour moi cet automne.

Quels sont tes objectifs ?

  • Depuis que je connais Pascal Dufresne, je fais des PB à chaque course que je fais, casser mon meilleur temps sur Ironman et terminer d’un bon pas de course devrait me satisfaire. Mais comme on dit, Kona est unique!

Depuis quand fais-tu du triathlon et comment as-tu découvert le triathlon?

  • J’ai fait mon premier triathlon au 70.3 Tremblant en 2014. J’ai fait de la course de vélo sur route pendant plusieurs années et je me suis tannée d’enfiler course après course à longueur d’été sans avoir le temps de se poser la question ‘’que puis-je faire pour m’améliorer’’. Ensuite j’ai couru quelques Marathon (c’était sur mon bucket list), mais j’étais toujours blessé. J’ai donc décidé d’essayer l’Ironman afin de voir comment mon corp le prendrait!

Quelles sont tes forces et faiblesses?

  • J’ai peur d’avoir mal! Sans farce, le feeling de suffoquer est quelque chose que je ne tolère pas bien. C’est principalement pour cela que je préfère 140.6 au 70.3, cela ne se passe pas dans la même zone du tout.
  • J’ai pas mal grandi su un vélo, cela tourne à mon avantage étant la plus longue partie de la course.

Quel est le plus gros entraînement (ou journée d’entraînement) que tu as fait lors de ta préparation pour Kona?

  • À quelques reprises j’ai fait des 200+km vélo enchaîné avec un 10km de course. Mais la plus grosse journée a été au camp d’entrainement de Pascal début aout avec un 3000m de natation, 225km de vélo et un 30min de course (avec toi LOL).

Que vas-tu manger la veille de la course et le matin même?

  • La veille : LE verre de vin rouge (probablement un Chianti quelconque), des pâtes sauce Tomate avec du poulet grillé.
  • La même chose que 365 jours par année, c’est ce qui me sort du lit le matin! Deux ou trois toasts au beurre d’arachide (KRAFT) et au miel ainsi qu’un Latté! Un peu plus tard le matin je vais ajouter deux œufs à la coque et une banane.
  • Je suis assez simpliste mais intelligent dans mes décisions d’alimentation dans la vie de tous les jours, je mange le mieux possible et le plus possible 🙂

Qu’est-ce que tu manges et bois durant le triathlon?

  • Principalement des gels à l’érable (une tonne), des biscuits au figues de costco ainsi que quelques Ensure (j’ai un énorme besoin calorifique malgré mon poids plume…).
  • Au niveau hydratation, j’ai habitude à prendre ce qui est fourni sur le parcours afin de ne pas avoir à m’inquiéter avec les special needs et/ou la peur d’échapper un bidon.

Quelles sont tes prédictions de podium pour la course femme et homme des Pros?

  • Charles
  • Ryf
  • Carfrae (avec son bébé sur le podium WOW)

J’aimerais bien voir Sanders en haut de podium, mais à mon avis, il a pris de drôles de décisions qui vont lui coûter cher alors que d’autre s’amélioraient en silence :

  • Lange
  • McNamee
  • Gomez

Merci beaucoup pour ton temps!

Report error or omission