Ce fut une fin de semaine très excitante dans le monde du triathlon! Il y avait le CanadaMan au lac Mégantic, le championnat canadien ITU à Kelowna, la WTS de Hamburg, le Challenge Roth et l’Ironman d’Autriche. 

Canadaman

Le Canadaman est un triathlon extrême distance Ironman. Le départ se fait en noirceur à 4h30 du matin et le vélo se termine au sommet du Mont Mégantic. Le parcours de course à pied est également très challengeant dû au dénivelé et au fait que la majorité est en sentiers. 

Canada Man/Woman. Photo: Steve Ashworth

Related: Jérôme Bresson and Caroline Livesey are victorious at Canada Man/Woman Extreme Triathlon

Chez les femmes et chez les hommes, il y a eu une chaude lutte pour la victoire. Chez les femmes, la triathlète professionnelle Caroline Livesey a remporté la course. La Québécoise Lyne Bessette termine seulement quelques secondes derrière. Joannie Desroches termine en troisième position. 

Canada Man/Woman. Photo: Steve Ashworth

Chez les hommes, le triathlon a été remporté par Jérôme Bresson, suivi de très près par Sylvain Lafrance. Le Canadien Jordan Bryden, qui a mené en vélo, complète le podium.

Championnat canadien à Kelowna

Jeremy Briand. Photo: Triathlon Canada

Seulement une semaine après le triathlon CAMTRI de Montréal, les triathlètes ITU étaient à Kelowna pour le championnat canadien. Le samedi avait lieu un triathlon super sprint. Les triathlètes devaient se qualifier dans leur vague respective pour compétitionner le lendemain dans la finale A ou B, soit un triathlon distance sprint. Le Québécois Jeremy Briand a remporté la course devant Russel Pennock et Charles Paquet. Chez les femmes, la course a été remportée par la Néo-Zélandaise Hannah Knighton. La Québécoise Karol-Ann Roy a terminé cinquième et est la première Canadienne. 

Related: National champions are crowned in Kelowna

WTS d’Hamburg

Après la WTS de Montréal, les meilleurs triathlètes au Monde ont pris la direction de l’Allemagne pour la WTS d’Hamburg. La course a été remportée par le jeune Australien Jacob Birthwistle, qui a réussi à battre au sprint le Français Vincent Luis et le Belge Jelle Geens. C’est un deuxième podium consécutif pour Geens, qui avait remporté le triathlon de Montréal. Mario Mola termine au pied du podium et le Français Léo Bergère termine cinquième.

Related: The Canadians take fifth at the World Mixed Relay Championships in Hamburg

Chez les femmes, Katie Zaferes a été impliquée dans une chute en vélo ce qui lui a empêché de se battre pour la victoire. Dès le début de la course à pied l’Anglaise Non Stanford a pris la tête de la course. Elle a réussi à maintenir son avance jusqu’à la ligne d’arrivée devant la Française Cassandre Beaugrand. L’Américaine Summer Rappaport complète le podium. 

Joanna Brown, Tyler Mislawchuk, Amelie Kretz and Alexis Lepage. Photo: Triathlon Canada

Le lendemain avait lieu le championnat du monde de relai mixte. L’équipe de Française est devenue championne du monde de relai pour une deuxième année consécutive dû à une superbe performance de Morier, Bergère, Beaugrand et Luis. L’équipe de France et d’Allemagne était en échappé pour la dernier relai et Luis a eu le dessus sur l’Allemand à la course à pied. L’Australie complète le podium, la Nouvelle-Zélande termine en quatrième position et le Canada termine cinquième. 

Challenge Roth

Lucy Charles-Barclay était la favorite pour remporter le Challenge Roth et elle n’a pas déçu. Sans surprise, elle a mené la natation en 49 minute, elle a ensuite enchaîné avec un vélo en 4h39 et a couru le marathon tout juste sous la barre des 3h, pour terminer en 8h31. Sarah Crowley termine deuxième, 7 minutes plus tard et Daniela Bleymehl termine troisième.

Women’s podium (L to R): Lucy Charles-Barclay, Sarah Crowley and Daniela Bleymehl

Related: Andreas Dreitz and Lucy Charles-Barclay wow the crowd at Challenge Roth

Le favori local Andreas Dreitz a remporté le Challenge Roth grâce à une superbe performance en vélo : 4h13, soit plus de 2 minutes plus vite que le uber-biker Cameron Wurf. Le Suédois Jesper Svensson termine deuxième et Wurf complète le podium. Wurf démontre une fois de plus qu’il est un triathlète complet en courant le marathon en 2h50.

The men’s podium (L to R): Jesper Svensson, Andreas Dreitz and Cam Wurf.

Ironman Autriche

Sans surprise, la Suisse Daniela Ryf a dominé la course en terminant en 8h52, soit plus de 26 minutes devant sa plus proche poursuivante. Ryf avait une mince avance de 1 seconde en natation et a grugé une avance 26 minutes grâce à une superbe performance en vélo (4h43). Ryf n’a toutefois pas été aussi dominante en course à pied. Elle a couru le marathon en 3h08 et a avoué après la course avoir manqué d’énergie vers la fin de l’Ironman. Elle n’a donc pas pu battre le record de 8h41 de Mirinda Carfrae.

Photo: Daniel Clarke

Related: Daniela Ryf leads start to finish to win Ironman Austria

Chez les hommes, la natation a été menée par l’Allemand Lukasz Wojt. Wojt a aussi eu le meilleur temps en vélo, soit 4h27 et a débuté le marathon avec une avance de 2 :49 sur le Danois Baekkergard. Wojt a toutefois souffert de crampes aux jambes ce qui a permis à Baekkergard de prendre les devants et de remporter l’Ironman en un temps de 8h14.

Photo: Daniel Clarke

Report error or omission