Home > News

Antoine Jolicoeur Desroches: Les Nouvelles dans le monde du triathlon

La série Pro Tri Zwift, Challenge Daytona offre une bourse de $1 million et comment les Norvégiens s'entraînement ces temps-ci.

Bien que la majorité des triathlons sont annulés ou reportés, les triathlètes dans le monde restent actifs et se donnent des défis, que ce soit des segments Strava, des courses sur Zwift ou en tentant de battre leurs PBs (personal best) en course à pied. Voici les Nouvelles dans le monde du triathlon!

Kristian Blummenfelt takes the 2019 ITU Grand Final in Lausanne, Switzerland. Photo: Kevin Mackinnon

La série de courses Zwift pour les triathlètes Pros

À chaque Mercredi a lieu une course de vélo virtuel sur Zwift durant laquelle les meilleurs triathlètes du monde sur courte distance et longue distance s’affrontent. La dernière course a été remportée au sprint final par le Français Antony Costes tout juste devant Lionel Sanders. Le Sud-Africain James Cunnama termine troisième, Ben Kanute quatrième et le champion Olympique Alistair Brownlee complète le top 5.

Costes a très bien planifié son sprint pour remporter la course seulement quelques millièmes de secondes devant Sanders. Sur Facebook il décrit son effort: « avec ce circuit sans réelle difficulté et un field de triathlètes, j’avais misé sur le scenario très probable d’un tempo relativement haut et constant “à la triathlète” empêchant toute échappée et entraînant donc une arrivée au sprint. Je me suis donc économisé autant que possible et ai conservé le power-up casque aéro dès que j’en ai eu un. Ce dernier dure 15″ soit 250m à 60km/h. Donc à 250m de l’arrivée… Banzaï ! »

La course féminine a été remportée par la Britannique Sophie Coldwell, suivi de Melanie Maurer et de Lucy Charles-Barclay.

Advertisements

Ces courses Zwift sont une belle façon pour ces triathlètes de se challenger et de rester motivés en ces temps difficiles.

Pendant ce temps en Norvège…

Depuis quelques temps la Norvège est une nation qui domine en triathlon. Que ce soit sur le circuit ITU ou demi-Ironman, le trio Gustav Iden, Kristian Blummenfelt et Casper Stornes ont offert des performances très impressionnantes. Blummenfelt, le Norvégion de 25 ans détient le record du monde sur la distance demi Ironman avec un temps de 3h25 et Gustav Iden est le champion du monde 70.3 2019.

Ce n’est pas un secret, ces triathlètes font beaucoup de volume en entraînement et ont également une approche très scientifique pour planifier et analyser leurs entraînements.

Alors, que font-ils en cette période de confinement?

Ils continuent de s’entraîner très forts pour être prêts pour le retour à la compétition et pour les prochains Jeux Olympiques, tout en s’amusant en se donnant des challenges.

Par exemple, mardi dernier, les trois stars du triathlon ont enfilé leur trisuit et leur casque profilé pour une sortie de 200 km à la chasse aux segments stravas! Une belle sortie de près de 6 h avec plus de 2500 mètres de dénivelé et plusieurs segments dans la poche!

Ce Jeudi, Kristian et Gustav se sont affrontés pour un testing de 3000 m sur la piste d’athlétisme. Blummenfelt termine tout juste devant Iden en 8 :11 et Iden termine une seconde derrière. Blumemfelt affirme sur Strava qu’il pourrait briser la barre des 8 minutes avec des conditions plus favorables.

Durant les dernières semaines, selon les statistiques Strava de Blummenfelt, accumule en moyenne 592 km en vélo par semaine et 123 km en course à pied, pour une moyenne de plus de 32 h d’entraînement par semaine (sans compter les heures en salle de musculation)!

L’organisation Pro triathlon Organisation et Challenge Family annoncent une bourse de 1 million de dollars pour Challenge Daytona

Cette semaine, l’organisation PTO (Pro Triathlon Organisation) et Challenge Family ont annoncé qu’il y aura une bourse de 1 million de dollars pour le triathlon de distance 70.3 qui aura lieu à Daytona en décembre prochain. Cette somme d’argent sera distribuée au Top 20 chez les hommes et les femmes. Le CEO de Challenge Amérique du Nord, William Christy voit cet évènement comme une façon de donner de l’espoir aux triathlètes professionnels et amateurs suite à l’annulation de la majorité des triathlètes prévus cet été.

Ce n’est pas la première fois qu’un triathlon offre une somme d’argent aussi importante. En effet en 2009, le triathlon Hy-Vee à Des Moines, aux États-Unis offrait également 1 million de dollars. Le Canadien Simon Whitfield avait remporté la course (et un chèque de 200 000$) au sprint devant Jan Frodeno et Brad Kahlefeldt.

Bien que certaines personnes pourraient argumenter que ce n’est pas la meilleure d’investir une somme d’argent aussi importante, ce type de montant permet d’attirer l’attention de médias traditionnels, ce qui a pour effet de faire connaître le triathlon à plus de gens et d’augmenter la visibilité pour les triathlètes professionnels. Cela a pour effet par la suite d’offrir plus d’opportunités de commandites pour ces triathlètes.

Toutefois, selon moi, une meilleure visibilité pour les triathlètes (et leurs commanditaires) requiert tout d’abord une diffusion de qualité des évènements sur les réseaux sociaux (Facebook Live, Youtube…) et à la télévision. Espérons tout d’abord que cet évènement ait lieu et que la visibilité médiatique soit à la hauteur de cette somme d’argent!