Cameron Wurf est, selon moi, la personne la plus intéressante dans le monde du triathlon. Et ce, non seulement dû à ses performances, mais également par sa personnalité et par le fait qu’il ne se gêne pas de dire ce qu’il pense.  Cela fait seulement 4 ans que Wurf compétitionne en triathlon en tant que professionnel et il est déjà l’un des meilleurs triathlètes au monde.

Cam Wurf

 

Son parcours

L’Australien de 36 ans a débuté sa carrière sportive en aviron et a compétitionné aux Jeux Olympique d’Athènes. Il a par la suite fait la transition vers le cyclisme et a compétitionné professionnellement jusqu’en 2014 avec l’équipe Liquigas-Cannondale. En Février 2015 il a décidé de terminer sa carrière en cyclisme. Wurf a profité de cette pause pour surfer et faire du vélo de montagne. Il a également fait un triathlon à Oceanside, en Californie et a participé à son premier Ironman à Whistler en finissant premier du groupe d’âge 30-34 et s’est ainsi qualifié pour le championnat du monde à Kona. Il a complété l’Ironman d’Hawaii en 10h46, malgré peu d’entraînement en course à pied dû à une blessure à un pied.

Son premier triathlon dans la catégorie professionnelle fut à l’Ironman Cairns en Australie en 2016. En 2017 il a remporté son premier Ironman en terminant premier à l’Ironman Wales en Angleterre. La même année, Wurf a terminé 17ième au championnat du Monde Ironman en obtenant le nouveau record de parcours en vélo (4h12). En 2018, il a amélioré son résultat en terminant en 9ième position et en 2019 il a terminé en 5ième position avec un temps de 8h06 :41. Toute une progression! En 2019, Wurf a également remporté l’Ironman d’Italie avec un temps de 7h46 :54 et en courant le marathon 2h45. Wurf a ainsi démontré qu’il n’est pas seulement un excellent cyclisme mais également un très bon triathlète complet.

Cam Wurf. Photo: Kevin Mackinnon

Savoir bien s’entourer

L’une des raisons qui explique le succès de Cameron Wurf en aviron, en cyclisme et en triathlon est qu’il sait s’entourer de spécialistes et de bons partenaires d’entraînement. Par exemple lorsqu’il a débuté le triathlon, il a nagé avec l’entraîneur légendaire de natation Denis Cotterell et il nageait avec Sun Yang, détendeur du record du monde de 1500 m.

En vélo, Wurf s’entraîne avec plusieurs des meilleurs cyclistes au monde dont Chris Froome et Geraint Thomas et il s’entraîne sous la direction de l’entraîneur de l’équipe Ineos Tim Kerrison.

Les récents progrès de Wurf en course à pied peuvent en autres être attribués au fait qu’il s’entraine sous la direction de Brett Kirby, scientifique et physiologiste chez Nike. En préparation pour l’Ironman de Kona 2019, il a effectué une version modifiée du plan d’entraînement de Eliud Kipchoge.

Le futur de Cameron Wurf

À 36 ans, plutôt que de prendre sa retraite comme la majorité des athlètes professionnels, Wurf est toujours en pleine progression et il a des projets très intéressants pour l’année 2020. En effet, il a récemment signé un contrat avec l’équipe professionnelle de cyclisme Ineos et a récemment pris part à sa première course sous les couleurs de Ineos. En effet, il a pris part à la course de vélo Cadel Evans et a ensuite terminé la journée avec un entraînement de course à pied de 26 km. Wurf va donc compétitionner avec l’équipe Ineos en début de saison tout en continuant à s’entraîner en course à pied et en natation. Étant déjà qualifié pour le championnat du monde Ironman grâce à sa victoire à l’Ironman Italie en 2019, Wurf n’a pas besoin de prendre part à un Ironman en début de saison pour se qualifier.

Il sera intéressant de voir comment il pourra concilier son rôle dans l’équipe Ineos avec son entraînement de triathlon. Il est clair que s’il continue sa progression en natation et en course à pied, Wurf sera certainement un des favoris pour la victoire ou du moins le podium à l’Ironman de Kona!

Report error or omission