Le marché du triathlon est rempli de produits favorisant la récupération, que ce soit des barres protéinées, des bas de compression, ou des bottes de récupération Norma Tec. Par contre, on oublie souvent la méthode la plus simple et aussi la plus efficace pour bien récupérer d’un entraînement, soit le sommeil. En effet, peu importe si vous investissez des centaines ou des milliers de dollars en produits favorisant la récupération, si vous ne dormez pas suffisamment, vous ne pourrez pas bien récupérer. Les athlètes de haut niveau, et particulièrement les coureurs Kényans, dorment très longtemps durant la nuit et font aussi souvent des siestes.

Pourquoi doit-on dormir?

Bien que l’on passe environ 36% de notre vie à dormir, la raison pour laquelle dormir est essentiel est inconnue. En fait il y a plusieurs théories qui tentent d’expliquer ce phénomène mais il n’y a pas de consensus. La première théorie est que l’on dort pour permettre à notre corps d’effectuer des tâches de restauration et de réparation. La deuxième théorie est que l’on dort pour conserver de l’énergie. Toutefois, si l’on compare la dépense énergétique entre dormir et rester étendu à rien faire pendant toute la nuit, la différence est de seulement environ 100 calories, ce qui correspond à une tranche de pain; ce qui n’est vraiment pas beaucoup. Donc la théorie de la conservation d’énergie est moins plausible. La troisième théorie est que l’on dort pour permettre à notre cerveau d’effectuer des tâches comme traiter de l’information, développer la mémoire et favoriser l’apprentissage. Selon Dr. Foster, spécialiste en sommeil et cycle circadien, la troisième théorie est la plus plausible mais il existe possiblement plusieurs raisons qui expliquent la nécessité de dormir.

Donc peu importe la raison physiologique pour laquelle le sommeil est essentiel, on sait que c’est important pour vivre. Seulement une diminution de la durée de sommeil d’une heure peut même avoir un gros impact sur notre habilité d’accomplir des tâches comme le démontrent les études sur l’augmentation du nombre d’accidents de voiture suite au changement d’heure (Daylight Saving Time).  Si une tâche relativement simple et peu demandante comme conduire est affectée par un léger manque de sommeil, imaginez comment ça affecte votre habilité d’effectuer un effort intense et maximal lors d’un entraînement ou compétition.

Comment bien dormir?

Il y était un temps où l’on s’endormait lorsque le soleil se couchait et l’on se réveillait lorsque le soleil se levait. Maintenant, suite à l’invention de l’électricité, des cellulaires et autres appareils lumineux, on présente notre organisme à diverses sources de lumière et notre horaire de sommeil ne dépend plus du coucher et du lever du soleil. On se couche quand on veut, souvent après avoir écouté plusieurs heures de Netflix, et on se lève avec un réveille matin. On consomme une immense quantité de caféine, on passe la journée dans un bureau sans lumière de soleil, on retourne chez soi et le cycle se répète.

Beaucoup de personnes, dû au manque d’exposition au soleil, à la surconsommation de caféine ou à la surexposition aux écrans, on de la difficulté à dormir donc ils consomment de l’alcool ou des médicaments dans le but de dormir plus facilement. Bien que ces produits puissent « aider » à dormir, ce n’est pas un sommeil réparateur donc vous vous réveillez encore plus fatigué, avez encore plus besoin de stimulants… et le cycle se répète de nouveau.

Évidemment, vous, en tant que lecteur de Triathlon Magazine Canada, avez une meilleure éthique de sommeil que la grande majorité des gens et êtes exposés à plus de lumière de soleil que la majorité des gens dû à vos entraînements. Toutefois, plusieurs d’entre vous on quand même de la difficulté à s’endormir rapidement et à bien dormir. Et le problème quand on a de la difficulté à dormir est que l’on commence à stresser parce que l’on n’arrive pas à dormir, ce qui ne fait qu’empirer le problème.

Donc voici quelques trucs pour vous aider à mieux dormir :

  • Ne pas avoir de cellulaire, ipad ou autre appareil avec un écran dans votre chambre. Chargez plutôt votre cellulaire dans votre toilette ou votre cuisine.
  • Ne pas regarder votre cellulaire une heure avant dormir (idéalement pas 2-3 heures avant de dormir). Ne pas non plus regarder votre cellulaire au milieu de la nuit si vous vous réveillez. *Si vous devez absolument regarder votre téléphone ou votre ordinateur, baissez la luminosité de l’écran.
  • Ne pas écouter la télévision, étudier ou travailler dans votre lit. Votre lit devrait être utilisé uniquement pour dormir.
  • Ne pas consommer de caféine en après-midi ou au moins pas trop tard en après-midi.
  • Ne pas trop manger juste avant de dormir.
  • Ne pas manger d’aliments avec un taux de glycémie très élevé juste avant de dormir.
  • Baisser l’intensité des lumières de la maison plusieurs heures avant de dormir.
  • S’exposer au soleil durant toute la journée et particulièrement tôt le matin.
  • Baisser la température de la chambre pour favoriser le sommeil.
  • Prendre un bain chaud pour favoriser la vasodilatation des vaisseaux sanguins.

Report error or omission