Voici les prédictions d’Antoine Jolicoeur Desroches pour les femmes professionnelles. 

Daniela Ryf celebrates her fifth Ironman 70.3 world title in Nice, France.

Daniela Ryf

Samedi prochain aura lieu le championnat du monde Ironman à Kona. Chez les femmes, la grande favorite est Daniela Ryf. Ryf a remporté le championnat du monde Ironman à quatre reprises et le championnat du monde 70.3 à cinq reprises. Avec un palmarès aussi impressionnant, il est difficile de ne pas considérer Daniela Ryf comme la grande favorite. La seule faille dans l’armure de cette légende du triathlon est la natation et sa principale compétitrice Lucy Charles va s’assurer de lui prendre le plus de temps possible en natation. Par contre, Ryf est de loin la meilleure cycliste. L’année dernière elle a battu le record de parcours de vélo par 18 minutes avec un temps impressionnant de 4h26 :07. Ryf est également une excellente coureuse. L’année dernière elle a couru le marathon en 2h57 :05. Seulement Anne Haug et Sarah True ont couru plus vite qu’elle, mais ces dernières risquent d’être plusieurs minutes derrière Ryf au début du marathon.

Lucy Charles-Barclay wins Challenge Roth.

Lucy Charles-Barclay 

Si quelqu’un peut battre Daniela Ryf c’est Lucy Charles. Lucy Charles est de loin la meilleure nageuse sur le circuit Ironman et d’année en année elle démontre qu’elle est une triathlète complète. Son temps en vélo l’année dernière (4h38 :10) était le deuxième derrière Daniela Ryf. La seule autre triathlète avec un temps sous la barre de 4h40 fut Corrine Abraham. Avec ce combo natation-vélo, Lucy Charles sera assurément en tête ou dans le top 2 durant la grande majorité du triathlon.

La seule question est : Peut-elle rester avec Daniela Ryf quand celle-ci va la dépasser en vélo? Il est certain que Ryf ne va pas se contenter de dépasser Lucy Charles en vélo en roulant à une vitesse constante, elle va accélérer en la dépassant pour que ça soit pratiquement impossible de la suivre. Mentalement et physiquement, Lucy Charles devra fournir un gros effort pour suivre Ryf. Si toutefois, Lucy Charles peut rester avec Daniela durant le reste du vélo et débuter le marathon avec Daniela, je crois que Charles a les habiletés en course à pied de courir côte à côte avec Ryf durant l’entièreté du marathon.  Si c’est le cas, Lucy Charles pourrait nous surprendre en battant Ryf à la course à pied. Selon moi, tout va dépendre du vélo et de l’écart entre Charles et Ryf au début du marathon.

Anne Haug

L’année dernière, Anne Haug a monté sur la dernière marche du podium en dépassant Sarah True dans les derniers kilomètres. La force de Haug est la course à pied, mais elle est également une bonne nageuse et cycliste. L’année dernière, ses temps en natation de 54 :21 et de vélo de 4h47, sont loins des temps de Lucy Charles et de Daniela Ryf, mais suffisant pour lui permettre de rester dans la course au début du marathon. C’est au marathon qu’elle fait des ravages. Grâce à un temps de 2h55 l’année dernière, elle a pu rattraper une après l’autre ses compétitrices. Selon moi, Haug va perdre trop de temps en vélo pour pouvoir se battre pour le top 2, mais elle est définitivement une des favorites pour la troisième position.

Laura Phillip

L’année dernière, en octobre, Laura Phillip a participé à son premier Ironman et la remporté en un temps de 8h34. Phillip a traversé la ligne d’arrivée avec plus de 30 minutes d’avance sur ses compétitrices à l’Ironman de Barcelone. Ses temps dans les trois disciplines (55 minutes, 4h42 et 2h52) démontrent qu’elle est une triathlète très complète. Bien qu’elle n’ait jamais participé au championnat du monde Ironman, Phillip est tout de même une favorite pour le podium. Elle risque de débuter le marathon avec quelques minutes de retard sur Ryf et Charles, mais possiblement dans le top 5 ou 10. Avec ses habiletés en course à pied, elle pourra probablement remonter ses compétitrices jusqu’à la troisième position.

 

Sarah True

Sarah True on the bike course at Ironman Mont-Tremblant (Credit: Kevin Mackinnon)

Sarah True a eu une saison très difficile cette année. Tout d’abord, à l’Ironman Cairns, en juin, True s’est évanouie après seulement 17 km de course à pied. Quelques semaines plus tard, Sarah a participé à l’Ironman Frankfurt dans une canicule et a mené jusqu’à moins d’un kilomètre de la ligne d’arrivée. Avec 7 minutes d’avance et seulement 800 mètres à parcourir, Sarah True s’est écroulée et elle n’a pas pu terminer. Suite à ces deux abandons, Sarah True devait toujours se qualifier pour le championnat du monde Ironman. Elle a choisi la dernière course de qualification, soit l’Ironman Tremblant. True a terminé deuxième derrière Carrie Lester, mais étant donné que Lester était déjà qualifiée pour Kona, True a obtenu sa qualification.

Il est clair que Sarah True a les habiletés pour terminer sur le podium. L’année dernière, elle a terminé quatrième à moins de 2 minutes de la dernière marche du podium. Toutefois, a-t-elle bien récupéré de tous ces Ironmans et pourra-t-elle bien gérer la chaleur et l’humidité de Kona?

Quelles sont vos favorites pour le podium?

Report error or omission